Chargement précieux

01/06/2020
Chargement précieux

Arrivée du navire transportant la turbine

La nouvelle centrale thermique de Kékéli (en zone portuaire) sera partiellement opérationnelle dès la fin de l’année 2020.

Elle sera opérée par la société Eranove, filiale d’Emerging Capital Partners (ECP), également actionnaire majoritaire de Togocom.

Le Togo en est co actionnaire du projet via Togo Invest, la holding publique qui détiendra 25% des parts.

Grâce à cette deuxième centrale, le Togo atteindra une capacité de 165 MW. 

Les deux installations seront voisines à proximité du port pour faciliter la fourniture du GNL et le raccordement au gazoduc ouest-africain.

La construction est assurée par TSK.

C’est l’Allemand Siemens qui fournit les turbines et assurera la maintenance à long terme.

La première des deux turbines et des équipements auxiliaires sont arrivés samedi au port de Lomé.

Les deux turbines produiront 65 mégawatts, couvrant ainsi près de 30 % des besoins énergétiques actuels du Togo.

Depuis 10 ans, le pays est alimenté par la centrale opérée par l'Américain ContourGlobal. Elle a été conçue pour fonctionner au fioul lourd, au light fioul et au gaz naturel.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une fausse bonne idée

Environnement

Les déchets ménagers peuvent-ils servir de protection contre les inondations ?

Le Nord n'est pas oublié

Développement

Le déficit en eau est patent dans le Nord du Togo (Savanes, Kara et Centrale). Un problème pour l’agriculture, mais aussi pour les habitants.

Un programme exemplaire

Coopération

L'AFD a accordé une subvention de 3 millions d'euros en faveur du programme de transferts monétaires.

Une justice pour le peuple

Justice

Nul n'est au-dessus de la loi, pas même l'État.