Coopération hybride

28/07/2020
Coopération hybride

Une variété de riz hybride

Les Togolais consommeront-ils bientôt du riz chinois produit localement ?

Pas impossible.

L’ambassadeur de Chine à Lomé, Chao Weidong, a remis mardi au ministère de l’Agriculture plusieurs variétés de riz hybrides qui seront d’abord testés en laboratoire par l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA)

La variété hybride permet des rendement de l’ordre de 10 à 12 tonnes à l’hectare et même 17 contre 6 à 8 pour le riz classique.

Les Etats-Unis, le Vietnam, le Sri-Lanka, l’Inde, Brésil, le Bangladesh, et les Philippines sont devenus de gros producteurs de riz hybride.

Cette variété semble être la solution pour garantir la sécurité alimentaire.

Le riz est l'un des aliments de base des Togolais après le maïs et le sorgho, mais les rendements ne sont pas à la hauteur des attentes

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).