Filière en devenir

17/02/2021
Filière en devenir

L'Etat ne ménage pas ses efforts

La filière café-cacao poursuit son développement. Les financements divers on permis de planter l’année dernière près de 200 hectares de caféiers et de cacaoyers.

L’institut de conseil et d’appui technique (ICAT) appuie directement le secteur.

L’institution, mandatée par l’Etat, fournit un service de conseil agricole et rural aux producteurs.

Elle contribue à l’émergence des entreprises agricoles en zone de production de café-cacao et à la production de plants de caféiers et de cacaoyers par des coopératives de pépiniéristes professionnels.

Cette action se fait en coordination avec le MIFA (Mécanisme incitatif de financement agricole basé sur le partage de risques).

L’ICAT apporte également son expertise pour inciter la filière à s’engager dans la transformation locale, beaucoup plus rémunératrice. 

Le Togo a exporté 2.600 tonnes de café lors de la dernière campagne, en baisse significative.

En revanche, le cacao a connu une hausse remarquable avec 10.200 tonnes contre 7 200 tonnes pour la campagne 2018-2019. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Questionnement sur le sens de la vie

Culture

Thierry Tomety expose ses tableaux jusqu'au 7 mars prochain à l'hôtel Onomo de Lomé.

Coup de filet anti criminalité

Faits divers

65 personnes ont été interpellées par la gendarmerie le weekend dernier dans la zone portuaire.

L'AFD finance 400 forages

Développement

L’ambassadrice de France et le directeur de l'AFD ont assisté vendredi au lancement du projet PASSCO II.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le deuxième inventaire forestier débutera le 1er mars, a annoncé vendredi le ministère de l’Environnement.