Gnininvi, capitaine d'industrie

07/03/2009
Gnininvi, capitaine d'industrie

Les industriels sont-ils les laissés pour compte des réformes au Togo ? Non, répond Messan Léopold Gnininvi, le ministre d'Etat chargé de l'Industrie, de l'Artisanat et des Innovations technologiques. Et pour le prouver, il s'est rendu vendredi en zone industrielle portuaire pour y rencontrer certains acteurs. "Les industriels ont le sentiment d'avoir été négligés dans le programme d'urgence du gouvernement. Je suis venu ici pour les rassurer et pour les encourager ", a expliqué le ministre.

Il a visité cinq  entreprises actives dans des secteurs divers."L'industrie est un secteur d'avenir au Togo ; nous pensons qu'il doit se développer et l'Etat doit l'aider " a poursuivi le ministre.

Un secteur qui emploie près de 10.000 personnes, toutes catégories confondues.

Messan Léopold Gnininvi a confié à une équipe d'experts le soin d'étudier avec les entreprises un programme de mise à niveau initié par l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) dans le but de renforcer leur compétitivité sur le continent.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des moyens et des ambitions

Uemoa

Cette photo est celle du futur siège de la Chambre consulaire Régionale (CCR-Uemoa).

Nouveau chapitre

Sport

‘Le gouvernement engage les Eperviers et la Fédération togolaise de football à écrire un nouveau chapitre du football togolais'.

Avortements sous conditions

Santé

L'interruption volontaire de grossesse est interdite au Togo. Mais elle se pratique discrètement.

Mise en relation

Tech & Web

Nouvelle boutique en ligne au Togo. Un site de petites annonces pour les particuliers.