Jeux vertueux

29/01/2009
Jeux vertueux

La société « Lydia Ludic Togo » qui gère des salles de jeu et place des machines à sous dans les buvettes entend mener des actions vertueuses. C'est ce qu'indique jeudi le quotidien Togo Presse. « (…) Nous allons montrer l'autre visage de Lydia Ludic (…) qui compte mettre une partie de ses bénéfices au service de la Cité et surtout des plus défavorisé », explique au journal Edouard Ndiaye, l'un des responsables de cette société.

Des déclarations faites lors de l'inauguration d'une nouvelle salle de jeu à Décon.Pefaco, qui développe l'activité machine à sous au Togo et dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest sous le label « Lydia Ludic », a son siège en Espagne ; elle est dirigée par Francis Perez.

Jusqu'à la fin des années 80, le Togo comptait plusieurs casinos, notamment à Lomé. Les grands hôtels (La Paix, Sarakawa, Palm Beach et 2 février) disposaient d'établissements proposant machines à sous, roulette et black jack avec des croupiers professionnels venus d'Europe.

Ils ont tous fermé leur porte progressivement en raison de la crise politique et économique et de la chute de l'activité touristique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Finance vraiment inclusive

Développement

Le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a annoncé le lancement de deux nouveaux produits.

‘Une dimension politique assumée et revendiquée’

Santé

Le sommet de Lomé sur la lutte contre le trafic de faux médicaments s’est achevé samedi.

Un rapport de la Banque mondiale valide les choix du Togo

Développement

Les pays qui adoptent une approche intégrée vis-à-vis de l’électrification sont ceux qui réalisent les gains les plus rapides.

Un immeuble s'effondre à Lomé

Faits divers

Quatre personnes ont été blessées dans l’effondrement d’un immeuble dans la nuit à Lomé.