L'OHADA offre toutes les garanties au secteur privé

19/11/2018
L'OHADA offre toutes les garanties au secteur privé

Les investisseurs doivent évoluer dans un environnement de confiance

Le climat des affaires s’est nettement amélioré ces dernières années au Togo. Les investisseurs recherchent avant tout les opportunités, mais également, et c’est normal, la sécurité juridique.

C’est dans ce contexte que les magistrats des Chambres commerciales du tribunal de première instance et de la Cour d’appel de Lomé se forment à partir de lundi à l’acte uniforme de l’OHADA (Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires) sur la sûreté et le recouvrement des créances. 

'La sécurité juridique, nous l’avons déjà dans les textes. Il faut que les magistrats appliquent la loi de façon rigoureuse et totalement professionnelle’, explique Koami Gaméli Lodonou, secrétaire exécutif de la Commission nationale OHADA.

La mission de l’organisation est d’harmoniser le droit des affaires aux fins de garantir, au niveau des Etats membres, une sécurité juridique et judiciaire pour les investisseurs et les entreprises.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.