L'OHADA offre toutes les garanties au secteur privé

19/11/2018
L'OHADA offre toutes les garanties au secteur privé

Les investisseurs doivent évoluer dans un environnement de confiance

Le climat des affaires s’est nettement amélioré ces dernières années au Togo. Les investisseurs recherchent avant tout les opportunités, mais également, et c’est normal, la sécurité juridique.

C’est dans ce contexte que les magistrats des Chambres commerciales du tribunal de première instance et de la Cour d’appel de Lomé se forment à partir de lundi à l’acte uniforme de l’OHADA (Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires) sur la sûreté et le recouvrement des créances. 

'La sécurité juridique, nous l’avons déjà dans les textes. Il faut que les magistrats appliquent la loi de façon rigoureuse et totalement professionnelle’, explique Koami Gaméli Lodonou, secrétaire exécutif de la Commission nationale OHADA.

La mission de l’organisation est d’harmoniser le droit des affaires aux fins de garantir, au niveau des Etats membres, une sécurité juridique et judiciaire pour les investisseurs et les entreprises.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.