L'économie des Etats dépend en grande partie de la performance des ports

17/06/2019
L'économie des Etats dépend en grande partie de la performance des ports

Le PAL est le premier port d'Afrique de l'Ouest pour le trafic conteneurs

L'Association de gestion des ports de l’'Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) tient du 17 au 20 juin à Lomé sa 15e conférence annuelle, couplée avec une exposition.

Des représentants de 24 ports africains sont présents.

‘Le rôle de l'Etat dans l'économie maritime et portuaire’, tel est le thème de la rencontre.

L’objectif de l'AGPAOC est de contribuer à l'amélioration, la coordination et l'harmonisation des activités des ports et des infrastructures portuaires afin d'augmenter l'efficacité des services aux navires.

‘Cette réunion est importante pour le développement de nos pays car l'économie des Etats dépend en grande partie de la performance des ports' a indiqué Zouréatou Kassa-Traoré, le ministre des Infrastructures et des Transports.

Et dans le cas du Togo, c’est précisément le cas. 

Selon le rapport du cabinet néerlandais Dynamar, le port de Lomé (PAL) est la principale plateforme à conteneurs d’Afrique de l’Ouest, devant Lagos au Nigeria et loin devant Abidjan.

Il constitue pour l’Etat une source de revenus récurrente.

Raison pour laquelle le gouvernement entend faire du Togo un hub logistique de premier plan en Afrique. Cette volonté est contenu dans le plan national de développement (PND) présenté récemment par les autorités.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des discussions avec le Premier ministre

Santé

Gilbert Tsolenyanu, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), commençait à s’impatienter.

Visite à Lomé de la représentante d’ONU Femmes

Coopération

Oulimata Sarr, directrice régionale de ONU Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, effectue une visite au Togo. 

Drogba en vedette pour la réouverture de Kégué

Sport

Le stade de Kégué, fraîchement rénové, sera inauguré le 27 juillet prochain par Faure Gnassingbé.

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles.