La centrale thermique livrée plus tôt que prévu

28/09/2009
La centrale thermique livrée plus tôt que prévu

Les travaux de construction de la centrale thermique de Lomé et de la station de régulation et de pompage du gaz dans le cadre du projet gazoduc de l'Afrique de l'Ouest avancent à un rythme soutenu Ces deux projets ont été lancés par le gouvernement en collaboration avec ses partenaires afin de mettre un terme définitif aux  problèmes de délestages que connaît le Togo depuis quelques années. 

Le ministre de l'énergie, Dammipi Noupokou, s'est déclaré satisfait : « Les travaux sont en avance par rapport au planning, tout devrait être achevé fin novembre au lieu de décembre, comme prévu au départ ».Concernant la centrale de 100 mégawatts, le ministre a indiqué que les groupes thermiques commandés en Europe, seraient livrés à la fin du mois d'octobre à Lomé.

La centrale construite par la société américaine « ContourGlobal est le premier investissement étranger significatif depuis plus 15 dans le secteur de l'énergie au Togo 146 millions de dollars obtenus auprès de l'Overseas Private Investment Corporation (OPIC), l'agence US qui assiste les entreprises à l'export dans les pays en voie de développement).

Dans un premier temps, ContourGlobal utilisera du fuel lourd en attendant  le gaz naturel en provenance du gazoduc de l'Afrique de l'Ouest.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.