La jeunesse n'est pas le seul critère

30/07/2020
La jeunesse n'est pas le seul critère

Solidité et expérience requises

De nombreux jeunes entrepreneurs se plaignent d’être mis à l’écart de la commande publique.

Il n’y a pas d’ostracisme à leur égard, juste une absence de solidité financière de leur entreprise et/ou un manque d’expérience.

C’est ce qu’a indiqué Aftar Touré Morou, le directeur général de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

'Les jeunes sont prioritaires dans la vision du gouvernement, mais pour obtenir un marché, encore faut-il faut respecter certains critères sans quoi, il sera difficile de gagner à un appel d’offre’, a-t-il rappelé. 

En 2018, le président Faure Gnassingbé avait annoncé qu’un quota de 20% de la commande publique serait réservé aux jeunes entrepreneurs togolais. Un quota désormais porté à plus de 25%.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Formation aux métiers de l'élevage

Développement

L'Institut de formation pour l’agro-développement (IFAD) de Barkoissi devrait ouvrir ses portes dans quelques mois.

Premier roller Tour au Togo

Sport

Très populaire en Europe et aux Etats-Unis il y a une dizaine d’années, le roller est passé de mode.

Solidaire du Liban

Société

L’opérateur Moov Togo a décidé de baisser de 50% le prix des appels vers le Liban.

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19.