La jeunesse n'est pas le seul critère

30/07/2020
La jeunesse n'est pas le seul critère

Solidité et expérience requises

De nombreux jeunes entrepreneurs se plaignent d’être mis à l’écart de la commande publique.

Il n’y a pas d’ostracisme à leur égard, juste une absence de solidité financière de leur entreprise et/ou un manque d’expérience.

C’est ce qu’a indiqué Aftar Touré Morou, le directeur général de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

'Les jeunes sont prioritaires dans la vision du gouvernement, mais pour obtenir un marché, encore faut-il faut respecter certains critères sans quoi, il sera difficile de gagner à un appel d’offre’, a-t-il rappelé. 

En 2018, le président Faure Gnassingbé avait annoncé qu’un quota de 20% de la commande publique serait réservé aux jeunes entrepreneurs togolais. Un quota désormais porté à plus de 25%.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bon pour l'image

Sport

Après le football, l’opérateur TogoCom a décidé de soutenir le basket.

Akossiwa Claire Ayivon a les jeux dans la peau

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (24 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des JO de Tokyo.

Berlin équipe les communes

Coopération

Depuis plusieurs années, l’Allemagne est l’un des principaux partenaires du Togo pour la mise en oeuvre de la politique de décentralisation.

L’internet académique arrive au Togo

Tech & Web

Le réseau d'éducation et de recherche du Togo (TogoRER) a été lancé jeudi.