La jeunesse n'est pas le seul critère

30/07/2020
La jeunesse n'est pas le seul critère

Solidité et expérience requises

De nombreux jeunes entrepreneurs se plaignent d’être mis à l’écart de la commande publique.

Il n’y a pas d’ostracisme à leur égard, juste une absence de solidité financière de leur entreprise et/ou un manque d’expérience.

C’est ce qu’a indiqué Aftar Touré Morou, le directeur général de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

'Les jeunes sont prioritaires dans la vision du gouvernement, mais pour obtenir un marché, encore faut-il faut respecter certains critères sans quoi, il sera difficile de gagner à un appel d’offre’, a-t-il rappelé. 

En 2018, le président Faure Gnassingbé avait annoncé qu’un quota de 20% de la commande publique serait réservé aux jeunes entrepreneurs togolais. Un quota désormais porté à plus de 25%.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le SET a-t-il quelque chose à se reprocher ?

Social

Le nouveau syndicat d’enseignants, SET, semble être dans la tourmente.

Réduire la fracture numérique

Diaspora

La prochaine rencontre du Club diplomatique de Lomé (CDL) aura lieu le 19 janvier.

Reprise des championnats

Sport

Les championnats de D1 et et D2 reprendront le le 20 mars prochain.

Il reste dans nos coeurs

Culture

L'institut français du Togo (IFT) rendra hommage à l’artiste Jimi Hope, décédé en 2019 le 29 janvier prochain.