Le Togo n'a pas de pétrole, mais il a des ananas

17/01/2019
Le Togo n'a pas de pétrole, mais il a des ananas

5,5 millions d'euros pour transformer la filière

Le Togo est bénéficiaire d’un appui de 5 millions d’euros provenant du XIe Fonds européen de développement (FED) et d’un soutien financier direct de la coopération allemande dans le cadre du programme d’appui à la compétitivité en Afrique de l'Ouest. 

Cette initiative a pour objectif de promouvoir les  chaînes de valeurs. 

La filière ananas a été retenue compte tenu de son potentiel de transformation.  

C’est ce qu’a expliqué jeudi le ministre de l’Industrie et du Tourisme, Gabriel Ihou, en lançant le PrAACoFAT, projet d’appui à l’amélioration de la compétitivité de la filière ananas au Togo » (PrAACoFAT).

Il a souligne que le principe de chaînes de valeurs s’inscrivait parfaitement dans les priorités du Plan national de développement (PND).

Lancement du projet jeudi à Lomé

L’objectif affiché est d’accompagner et d’améliorer les capacités des micros, petites et moyennes entreprises à produire, transformer et commercialiser l’ananas et ses produits dérivés sur les marchés locaux, régionaux et internationaux.

Le ministère souhaite également mettre en place une politique en faveur de la compétitivité des filières légumes et fruits et d’améliorer un environnement propice aux entreprises de production, de transformation et de commercialisation des produits agricoles.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne et le Togo ont tout à gagner

Tourisme

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme, Kossivi Egbetonyo, a rencontré vendredi l’ambassadeur d’Allemagne, Christoph Sander.

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.