Le corridor de l'intégration

10/04/2019
Le corridor de l'intégration

Un formidable projet de croissance qu'il faudra financer

Les ministres des Infrastructures des Etats membres du corridor Abidjan-Lagos se réuniront le 12 avril à Lomé. Une session préparatoire a débuté mercredi.

La promesse d’un corridor de plus de 1 000 km a été formulée il y a presque deux décennies par la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria.

Le projet d’autoroute de 6 voies vient d’obtenir un financement de 22,7 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) pour des études. L’Union européenne s’est également engagée à apporter son concours financier.

Le corridor de plus de 1.000 km, génère 75% des activités commerciales de l’Afrique de l’ouest. 

La mise en œuvre a été confiée à l’OCAL, l’organisation du Corridor Abidjan-Lagos (OCAL).

‘Il ne s'agit pas seulement de construire un corridor. Nous voulons changer profondément la sous-région. Nous voulons mettre en place tout ce qu'il faut pour faire de cet axe le moteur du développement et de l’intégration’, explique Eugène Capo-Chichi, chargé de programmes au Département des infrastructures de la Cédéao.

Pour le Togo, ce projet est très important. ‘La compétitivité de nos pays ne peut s'affirmer pleinement sans un réseau routier performant, gage d'un développement économique et de la réduction de la pauvreté’, souligne-t-on au ministère des Transports.

Au total, le corridor devrait coûter 2000 milliards de Fcfa.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest. 

Une Maison des femmes ouverte à Sotouboua

Développement

Une Maison des femmes a été inaugurée lundi à Sotouboua (région centrale) par le ministre de l’Urbanisme, Ayeva Koko.