Le patron d'Ecobank salue l'esprit visionnaire d'Eyadema

08/11/2008
Le patron d'Ecobank salue l'esprit visionnaire d'Eyadema

Le PDG du groupe Ecobank, Mandé Sibidé, a rendu hommage vendredi au président Gnassingbé Eyadema en le qualifiant de « visionnaire ».

Un hommage rendu lors de la pose de la première pierre du siège de la banque à Lomé. Cérémonie à laquelle assistaient le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé, le Premier ministre, Gilbert Houngbo, le président de l'Assemblée nationale, Abbas Bonfoh, et des membres du gouvernement.Lors de son intervention, M. Sidibé a rappelé que le président Eyadema fut le premier à croire  au projet d'Ecobank. « Le président Eyadema était un visionnaire. Il joué un rôle déterminant de le projet de création d'une institution financière régionale » a déclaré Mandé Sibidé.

Le président Eyadema est décédé en février 2005.

Immeuble de sept étages situé en bord de mer, le siège de l'institution comprendra des bureaux, deux centres de technologie et de télécommunication, un centre de formation bancaire, un complexe de conférence et de restauration, des salles de sports et des loisirs.

Créée en 1985 au Togo, Econbank dispose aujourd'hui de 25 filiales, 600 agences et emploie 10.000 personnes de 29 nationalités différentes en Afrique.

C'est l'une des banques les plus dynamiques et les plus profitables d'Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.