Les employés de Fortia vont discuter avec la direction

20/07/2008
Les employés de Fortia vont discuter avec la direction

L'un des deux producteurs de ciment au Togo, le groupe Fortia, dont l'usine est située à Tabligbo, a été secouée samedi par un mouvement de grève de 24heures déclenché par les employés qui exigent l'amélioration des conditions de travail au plan sanitaire, l'instauration de la visite médicale comme droit lié au travail et l'augmentation du salaire de base de 24.405Fcfa et 59.328Fcfa.

Selon les grévistes, ce mouvement n'est qu'un « avertissement » pour obtenir satisfaction et fait suite aux nombreuses tentatives de négociations « restées infructueuses depuis 2002 avec les employeurs ». La grève s'est achevée dans la journée après une rencontre avec le préfet de Yoto, Toudeka Komlan, qui leur a donné une garantie de 45 jours, délai prévu pour examiner les doléances et trouver éventuellement un compromis.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.

La connaissance est la clé du pouvoir, de la sagesse

Coopération

Le soft Power chinois passe ses instituts Confucius en Afrique et ailleurs dans le monde.

Rapports apaisés

Social

Un nouveau code du travail été adopté récemment. Sa mise en application sera progressive.