« Lutte collégiale » contre la vie chère

05/03/2008
« Lutte collégiale » contre la vie chère

Le13 février dernier, le conseil des ministres a pris des mesures contre la hausse des prix des produits de première nécessité. Il  a ainsi  injecté 4,8 milliards de Fcfa pour stabiliser les prix des produits pétroliers, et a donné des instructions pour réduire le coût du blé. Mais pour l'Association togolaise des consommateurs (ATC), les effets ne se font pas encore sentir sur les marchés. « Le consommateur togolais ne bénéficie pas de l'effet positif de ces mesures ».

Lors d'un point de presse mardi, l'ATC a recommandé la suppression de la TVA sur les  denrées de première nécessité, la subvention des produits de grande consommation, la réhabilitation  de la commission chargée de la consommation et de la concurrence, et la présence des consommateurs au sein des instances de régulation pour améliorer la vie  des consommateurs.L'Association Togolaise des Consommateurs déplore l'institution de certaines taxes qui poussent les commerçants augmenter les prix.

L'ATC souhaite engager une concertation à la fois avec les consommateurs et avec les autorités pour mener une « lutte collégiale contre la vie chère au Togo ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pour la bonne cause

Culture

John & Gifty, Kiko, Kroll, Sethlo, Giovani et d’autres artistes se produiront le 10 avril à partir de 20 TU pour un concert exceptionnel en ligne.

Les éléphants ont disparu

Environnement

Le parc national Fazao-Malfakassa dans la préfecture de Tchaoudjo (région centrale) est un site touristique remarquable.

Accélérer la vaccination est une nécessité

Santé

Le variant britannique n’épargne pas le Togo. La souche plus contagieuse du Coronavirus est bien là.

Augmentation des capacités hospitalières

Santé

La Coordination nationale de gestion de la riposte a annoncé mercredi l'ouverture de nouveaux lits pour accueillir les cas grave de Covid.