Moov bouge encore

11/11/2009
Moov bouge encore

Malgré l'expiration, mardi, du délai de suspension provisoire du réseau de téléphonie mobile Moov, les responsables d'Etisalat (Emirats arabes unis) sont toujours en pourparlers avec les autorités togolaises. Ils ont soumis mercredi de nouvelles propositions au gouvernement qui devrait les étudier lors du prochain Conseil des ministres.

L'opérateur a été suspendu 10 août dernier pour non respect des conditions de renouvellement de sa licence.L'Etat togolais lui réclame 20 milliards Fcfa, payables par échelonnement jusqu'en décembre prochain.

Outre le Togo, le groupe Etisalat est largement présent en Afrique au Bénin, au Burkina Faso, en RCA, au Gabon, en Côte d'Ivoire, au Niger, en Tanzanie et au Soudan.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.