Nouveau don européen

13/12/2007
Nouveau don européen

L'Union européenne a alloué mardi à Lomé, une subvention non remboursable 3,2 milliards de francs CFA, a-t-on appris mercredi auprès de la Commission européenne à Lomé. Ces fonds permettront à l'Etat de payer une partie de ses arriérés vis-à-vis de la Banque européenne d'investissement.

Le montant total de la dette du Togo envers cette Banque s'élève à 13,11 milliards francs CFA, selon le ministère de la coopération.L'UE avait a accordé mi-novembre au Togo deux subventions non remboursables d'un montant total de 26 millions d'euros (environ 17 milliards de francs CFA) pour des projets institutionnels et d'aménagement urbain.

La première subvention de 8 millions d'euros (5,2 milliards de francs CFA) doit servir à consolider la transparence de la gouvernance politique et économique à travers l'aide à la gestion des finances publiques et au renforcement de la démocratie.

La deuxième de 18 millions d'euros (11,8 milliards de francs CFA) doit permettre d'aider le ministère de la Ville et de l'Urbanisme pour la réalisation de travaux de voirie urbaine et d'assainissement urbain dans les principales villes.

Fin novembre, le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara, a en outre signé avec le représentant de l'UE au Togo une convention de financement de 1,4 milliard de Fcfa pour le lancement d'une étude sur la construction d'un axe de contournement de la capitale.

L'UE a repris il y a quelques semaines une coopération "pleine et entière" avec le Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.