On ne pourra plus blanchir tranquille !

03/12/2008
On ne pourra plus blanchir tranquille !

Lors d'un séminaire des juges francophones et lusophones de l'espace Cédéao consacré au blanchiment, qui s'est ouvert mardi à Lomé, le ministre de la Justice, Kokou Tozoun, a assuré que le Togo était résolument engagé à ratifier tous les instruments juridiques permettant de lutter efficacement contre ce fléau.

« Un comité interministériel de lutte contre le blanchiment d'argent a être mis en place rapidement », a assuré le ministre.Rappelons que le Togo a déjà adopté la loi anti-blanchiment et mettra bientôt en place une cellule nationale de traitement des informations financières. Les banques sont d'ores et déjà invitées à transmettre aux autorités tout mouvement de fonds suspect.

Cet arsenal juridique va permettre de poursuivre, juger et condamner toute personne coupable de délinquance financière, indique-t-on au ministère de la Justice.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.

Ecoutez et regardez

Culture

Une plateforme dédiée à la promotion des artistes togolais a été lancée mercredi.