On ne pourra plus blanchir tranquille !

03/12/2008
On ne pourra plus blanchir tranquille !

Lors d'un séminaire des juges francophones et lusophones de l'espace Cédéao consacré au blanchiment, qui s'est ouvert mardi à Lomé, le ministre de la Justice, Kokou Tozoun, a assuré que le Togo était résolument engagé à ratifier tous les instruments juridiques permettant de lutter efficacement contre ce fléau.

« Un comité interministériel de lutte contre le blanchiment d'argent a être mis en place rapidement », a assuré le ministre.Rappelons que le Togo a déjà adopté la loi anti-blanchiment et mettra bientôt en place une cellule nationale de traitement des informations financières. Les banques sont d'ores et déjà invitées à transmettre aux autorités tout mouvement de fonds suspect.

Cet arsenal juridique va permettre de poursuivre, juger et condamner toute personne coupable de délinquance financière, indique-t-on au ministère de la Justice.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La surveillance passe par la coopération

Coopération

Assurer un contrôle sanitaire aux frontières n'est pas une mince affaire.

Pas la peine d'infecter toute une équipe

Sport

Le match opposant le Togo aux Comores dans le cadre des éliminatoires de la CAN est prévu le 25 mars aux Comores.

Fournisseurs exclusifs

Développement

Plus de 1.000 écoles devraient être dotées de cantines gratuites pour les plus petits. Avec des produits locaux.

Questionnement sur le sens de la vie

Culture

Thierry Tomety expose ses tableaux jusqu'au 7 mars prochain à l'hôtel Onomo de Lomé.