Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

30/01/2008
Post-crise : Zoellick veut être plus réactif

La Banque mondiale (BM) étudie les moyens d'apporter un soutien financier plus rapide aux pays qui sortent d'un conflit ou d'une crise politique. C'est ce qu'a dit mardi à Monrovia Robert Zoellick, le patron de la BM, aux ministres des Finances du Togo, de Guinée, de Sierra Leone et de Côte d'Ivoire. « Je pense que la Banque mondiale doit être plus réactive pour aider ces pays qui reviennent de loin et qui n'ont pas toujours les moyens de fournir les services de bases indispensables à la population », explique-t-il à republicoftogo.com.

« Mon sentiment est que plus rapidement on aide à créer des emplois, plus on aide les gouvernements à se stabiliser et à développer une politique à long terme », souligne M. Zoellick.Le Togo a renoué il y a quelques semaines avec la BM. Un prochain conseil d'administration de l'institution devrait préciser les contours de cette coopération.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.