'Poudre aux yeux'

29/06/2020
'Poudre aux yeux'

Le CNP compte sur l'Etat pour intervenir

Le patronat togolais (CNP) est dubitatif face aux mesures d’accompagnement annoncées par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour aider le secteur privé pendant la crise sanitaire.

‘Toutes ces annonces sont de l’enfumage, de la poudre aux yeux", a expliqué lundi Yves Badohu, vice-président du CNP.

Les exigences imposées par la Banque centrale sont telles que 90% des entreprises ne pourront pas bénéficier des aides, a-t-il souligné.

Le CNP a décidé de se tourner vers le gouvernement pour trouver des solutions en coopération avec la BCEAO.

Pour Yves Badohu, il est important que l’Etat aide les entreprises et leur permettent de participer à la nécessaire relance de l’économie.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une fausse bonne idée

Environnement

Les déchets ménagers peuvent-ils servir de protection contre les inondations ?

Le Nord n'est pas oublié

Développement

Le déficit en eau est patent dans le Nord du Togo (Savanes, Kara et Centrale). Un problème pour l’agriculture, mais aussi pour les habitants.

Un programme exemplaire

Coopération

L'AFD a accordé une subvention de 3 millions d'euros en faveur du programme de transferts monétaires.

Une justice pour le peuple

Justice

Nul n'est au-dessus de la loi, pas même l'État.