Rebond de l'économie en 2021

10/10/2020
Rebond de l'économie en 2021

Albert Zeufack

Plombée par les retombées économiques de la pandémie de Covid-19, la croissance en Afrique subsaharienne devrait chuter à -3,3 % en 2020, entraînant la région dans sa première récession économique en 25 ans.

Telles sont les conclusions du dernier rapport d’analyse sur l’économie africaine réalisé par la Banque mondiale.

La pandémie risque aussi de faire basculer 40 millions d’Africains dans l’extrême pauvreté, effaçant au moins cinq années de progrès dans la lutte contre la pauvreté.

L’analyse macroéconomique, baptisée Africa’s Pulse, encourage les gouvernements à engager des réformes pour entraîner la reprise économique.  

‘Pour stimuler une reprise stable après la pandémie, l’Afrique subsaharienne a besoin de développer des politiques susceptibles de favoriser une croissance durable et de renforcer la résilience. Cependant, la croissance seule ne suffit pas », explique Albert Zeufack, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Afrique. 

‘Les pays d’Afrique ont aujourd’hui besoin de développer des politiques et des investissements qui leur permettent de créer davantage d’emplois inclusifs et de qualités. Il s’agit en effet d’un facteur essentiel pour une croissance durable, inclusive et résiliente’. 

Si la pandémie n’a pas eu des conséquences sanitaires aussi dévastatrices qu’on pouvait le craindre, le rapport note que les mesures de confinement associées aux répercussions de la récession mondiale ont eu un impact de taille sur l’activité économique.

Dans cette période de fort ralentissement économique, l’analyse recommande aux gouvernements de s’engager vers une croissance basée sur la productivité et de créer davantage d’emplois inclusifs et de meilleure qualité. Les auteurs du rapport prévoient que le chemin de la reprise sera long et difficile, d’autant que la crainte d'une éventuelle deuxième vague de l’épidémie crée de nombreuses incertitudes quant à l'avenir économique de la région. 

Ils encouragent donc les gouvernements à appuyer en priorité des politiques et des investissements visant à offrir à leurs concitoyens des opportunités d’emploi, contribuant ainsi à mettre un terme à l’extrême pauvreté, notamment dans le contexte de l’après épidémie.

Le rapport relève aussi que la pandémie a contribué à souligner le rôle essentiel joué par l’économie numérique, qui a permis aux institutions, aux entreprises et à la société de poursuivre leurs activités à l’heure du confinement et de la distanciation sociale, même si les gouvernements ont dû intervenir pour permettre une baisse des coûts des équipements et des services, empêcher les déconnexions en cas de défaut de paiement, ou pour augmenter la bande passante. 

Ces mesures ont été complétées par des actions en faveur du développement des réseaux et de l’adoption de nouvelles technologies.

Africa’s Pulse prédit un rebond de l’économie régionale dès 2021, avec cependant des variations de croissance d’un pays à l’autre.

Informations complémentaires

AFRICA PULSE OCTOBER 2020.pdf 5,66 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Palu : chiffres encourageants

Santé

Au Togo comme ailleurs dans le monde, l’unique sujet de préoccupation est la lutte contre le coronavirus.

Eviter la saturation du système hospitalier

Santé

Les premiers cas de Covid sont apparus au mois de mars. Immédiatement, une coordination de gestion de la riposte au virus a été créée.

Alliance majeure pour développer les infrastructures

Développement

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) et Africa50 ont signé un protocole d'accord pour attirer les investissements en Afrique.

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.