Stabilité des prix, réduction des risques

29/07/2020
Stabilité des prix, réduction des risques

Kobenan Kouassi Adjoumani (G) et Félix Edoh Kossi Amenounve

La BRVM (Bourse régionale des valeurs mobilières) pilote la création de la Bourse des matières premières agricoles (BMPA) de Côte d’Ivoire.

Elle devrait être opérationnelle fin 2020 avec la cotation de 3 produits, l’anacarde, la noix de koka et le maïs.

Cette Bourse proposera des produits à terme, lesquels serviront de couverture face aux risques de variation des prix, pour les agriculteurs. Un mécanisme de marché à terme absent de la Côte d’Ivoire jusque-là.

Le Ghana et le Nigeria disposent déjà de ce type de plateforme. Le Togo pourrait en avoir une similaire; l'idée est séduisante.

La création d’une Bourse répond au souhait des agriculteurs et des autorités de stabiliser les prix et de réduire les risques. De plus, un marché dynamique et bien réglementé accroît le nombre de négociants et la qualité des infrastructures et des produits eux-mêmes.

Un dispositif de cette nature tend à augmenter les revenus des agriculteurs et à diminuer les prix pour les consommateurs.

Le ministre ivoirien de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, s’est rendu mardi au siège de la BRVM pour s’enquérir de l’état d’avancement du projet.

Il s’est longuement entretenu avec le Togolais Félix Edoh Kossi Amenounve, patron de la Bourse régionale.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).