Un nouveau référentiel en matière de développement

26/12/2018
Un nouveau référentiel en matière de développement

Attirer l'investissement privé

Au Togo, la crise n’est pas seulement politique, elle est aussi économique, souligne Jeune Afrique (N°3024) qui publie un dossier annuel sur les performances réaélisés par les pays du continent.

La dynamique a été freinée depuis 2017 par les remous sociaux-politiques avec un taux de croissance qui a plafonnée cette année à 4,4%.

Mais les perspectives sont toutefois reparties à la hausse depuis quelques mois.

Pour rassurer les investisseurs étrangers et consolider ses performances macro économiques, les autorités mettent en avant un nouveau référentiel en matière de développement : le Plan national de développement (PND) estimé à 7 milliards d’euros. Elles espèrent convaincre le secteur privé d’y participer à 65% dans divers projets structurants comme les parcs agro-industriels. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faire revenir les talents

Diaspora

Un Forum économique des Togolais de l’extérieur aura lieu à Lomé en novembre prochain.

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.