Voitures neuves : s'adapter au marché

11/02/2008
Voitures neuves : s'adapter au marché

L'heure est aux voitures bon marché. L'Indien Tata a présenté il y a quelques semaines un véhicule qui sera commercialisé à un peu plus d'un million de Fcfa. D'abord en Inde puis dans les pays en développement un peu plus tard à un prix légèrement supérieur. Renault s'est lancé avec succès sur ce marché avec la Logan (368.000 exemplaires vendus en 2007 !), une voiture robuste et simple qui était destinée à l'origine aux pays à faible pouvoir d'achat. Mais ce modèle a connu un succès inattendu en Europe où les listes d'attente sont de plusieurs mois.

Et le succès ne se dément pas en Afrique. Maroc, Côte d'Ivoire, Sénégal s'arrachent la Logan. Administrations ou simples particuliers ont fait leur compte. Bien plus économique que les modèles japonais ou français (la Logan est fabriquée par le Roumain Dacia, propriété de Renault).La gamme Dacia est disponible au Togo avec des prix commençant juste en dessous de 5 millions de Fcfa. Entreprises publiques ou administrations comme la police roulent déjà en Logan.

Mais le marché togolais est plus difficile à séduire que d'autres pays de la région. Deux raisons principales, la crise économique qui a fragilisé les ménages et la concurrence évidente du marché de l'occasion au port de Lomé. Les particuliers qui en ont les moyens hésitent à acheter du neuf et se rabattent souvent sur des modèles anciens et à fort kilométrage. Certes, moins onéreux mais à la durée de vie incertaine. Quant à la sécurité, c'est aux risques des conducteurs !

Le créneau des voitures neuves bon marché n'est qu'à ses débuts au Togo. Après Dacia, les Chinois sont en embuscade avec des modèles économiques en attendant l'arrivée du géant indien.

Au Togo, la Logan est distribuée par

ITC - DACIA SARL

224, Avenue de la Nouvelle Marché

Lomé

Tél. : +228.221.79.31

E-mail

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

'L’expérience du Togo est enrichissante'

Développement

Mario Pezzini, le directeur du Centre de développement de l’OCDE, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.