Avancées majeures pour le financement de l'éducation

29/07/2021
Avancées majeures pour le financement de l'éducation

Faure Gnassingbé

Le Sommet mondial sur l'éducation s'est clôturé jeudi à Londres en mobilisant un montant record de 4 milliards de dollars en faveur du Partenariat mondial pour l'éducation (GPE).

Ce montant place le GPE en bonne voie pour collecter au moins 5 milliards au cours des cinq prochaines années afin de transformer l'éducation de millions d'enfants parmi les plus vulnérables du monde.

Un GPE entièrement financé permettrait à 175 millions d'enfants d'apprendre et aiderait à scolariser 88 millions de filles et de garçons supplémentaires d'ici 2025.

Cet événement hybride a réuni des dirigeants de gouvernements, d'entreprises, de fondations privées et de banques de développement qui se sont engagés à financer et à soutenir l'éducation des enfants dans les pays les plus pauvres du monde.

Le président Faure Gnassingbé participait aux travaux à Londres.

Ces promesses de dons font suite à l'engagement en faveur de l'éducation des filles pris le mois dernier lors du G7, au cours duquel les dirigeants se sont engagés à investir au moins 2,7 milliards de dollars en faveur du GPE et ont appelé l’ensemble des donateurs à se mobiliser afin de financer intégralement l’ambitieux nouveau plan stratégique du GPE.

Ce montant comprend la contribution du Royaume-Uni de 430 millions de livres sterling (600 millions de dollars. Il s'agit de l'engagement le plus important du Royaume-Uni envers le GPE, ce qui le place en première place des donateurs bilatéraux du GPE.

'Les fonds collectés au Sommet tenu aujourd'hui transformeront la vie de millions d'enfants dans le monde. Le Royaume-Uni est fier d’avoir contribué à hauteur de 430 millions de livres sterling au fonds du Partenariat mondial pour l'éducation et c'est formidable de voir d’autres bailleurs intensifier leurs efforts et contribuer à l'objectif d'assurer une éducation de qualité pour chaque enfant ', a déclaré Boris Johnson, le Premier ministre britannique . 

Faure Gnassingbé jeudi à Londres

En plus des 4 milliards de dollars promis par les donateurs, le président du Togo et plusieurs de ses homologues se sont engagés à consacrer au moins 20 % de leurs budgets nationaux à l'éducation.

Au cours des cinq prochaines années, les pays ayant approuvé cette déclaration devraient  consacrer 196 milliards de dollars au financement de l'éducation.

Ces engagements constituent un rempart essentiel contre les pertes d'apprentissage résultant de l'impact économique de la COVID-19.

Le Sommet a été l’occasion pour un nombre sans précédent d'entreprises, de fondations privées et de banques de développement, ainsi qu’un large éventail de partenaires, de s’engager collectivement à investir 1 milliard de dollars à travers des instruments de financement innovants qui permettent de fournir aux pays partenaires des fonds catalytiques en complément des investissements du GPE.

A l’occasion du Sommet, des entreprises et des fondations privées ont annoncé un investissement de plus de 100 millions de dollars, notamment grâce à des financements innovants.

Deux nouveaux partenariats public-privé majeurs ont également été lancés par des partenaires économiques, afin que l'expertise en marketing social favorise la scolarisation des filles et que le renforcement des systèmes de données permette l’amélioration des résultats de l’éducation. Ces engagements en nature représentent plus de 6 millions de dollars.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Alaixys Romao revient en sélection nationale

Sport

L'attaquant togolais rejoint les Eperviers avant un match crucial contre le Congo le 9 octobre.

Amina poursuit son activité

Social

Un millier d’employés ont été licenciés par la société Amina.

Un nouveau jour se lève

Culture

Les députés ont adopté mardi le nouveau code du cinéma et de l’image animée. 

Plus d'un demi-million de togolais vaccinés

Santé

562.551 personnes avaient été vaccinées au 16 septembre 2021 (première et deuxième dose).