Aného fait preuve de résilience

27/01/2020
Aného fait preuve de résilience

Alexis Aquereburu

La commune d’Aného (45km de Lomé), particulièrement exposée à l’érosion côtière, va bénéficier d’un système de gestion et de collecte des déchets ménagers.

Une initiative qui fait partie d’un vaste projet lancé par la Banque mondiale pour aider les pays de la région a faire preuve de résilience des zones côtières.

A ce stade, la mobilisation est modeste, mais c’est une première étape.

120 ménages seront équipés en toilettes Ecosan (toilettes écologiques à compost avec séparation de l’urine). Des latrines à chasse naturelles seront installées dans une dizaines d’écoles du canton de Glidji et 2.300 foyers disposeront d’un service de collecte.

50% des déchets seront traités.

'"Ce projet a le mérite de faire rentrer notre commune dans le sillage du développement’, a déclaré lundi Alexis Aquereburu, le maire de la commune des Lacs 1. Il avait à ses côtés le ministre de l’Environnement, David Oladokoun.

Le coût total s'élève à plus de 450 millions de Fcfa sur 3 ans.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Thibault Klidje rejoint les Girondins

Sport

Le Togolais, Thibault Klidje, a signé vendredi un contrat avec Bordeaux, club français de première division.

Pêche aux développeurs

Tech & Web

Le Groupe Ecobank lance la 3e édition du Ecobank Fintech Challenge.

Toutes les raisons d’être optimiste

Développement

L'enquête la plus complète à ce jour sur les aspirations de la jeunesse africaine vient d’être publiée.

Risque modéré au Togo

Santé

Face à la menace du Covid-19, le nom du coronavirus chinois, l’Afrique fait l’objet de tous les soins de la communauté internationale.