Le projet d'une police de l'environnement est dans les cartons

12/07/2021
Le projet d'une police de l'environnement est dans les cartons

Pas très compliqué de s'en procurer

L’extraction de sable marin est interdite depuis plusieurs années car elle contribue à accélérer l’érosion. Mais dans les faits, cette activité se poursuit. Du sable est toujours disponible le long des routes en quantité importante.

Certains opérateurs ont toutefois reçu une licence très encadrée et d’une durée de 3 ans délivrée par le ministère des Mines.

L’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) tente de faire respecter la loi tant bien que mal. D’autant qu’elle n’a pas de mission de police.

‘ANGE n’a pas compétence à sanctionner les activités illégales. Nous sommes dans la sensibilisation’, explique Koffi Efanam Adadji, le directeur général de l’Agence.

Il est cependant prévu la création d’une police de l’environnement.

La loi relative à l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral adoptée en mai dernier prévoit des amendes allant jusque’à 50 millions de Fcfa. De quoi faire réfléchir à deux fois.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Alaixys Romao revient en sélection nationale

Sport

L'attaquant togolais rejoint les Eperviers avant un match crucial contre le Congo le 9 octobre.

Amina poursuit son activité

Social

Un millier d’employés ont été licenciés par la société Amina.

Un nouveau jour se lève

Culture

Les députés ont adopté mardi le nouveau code du cinéma et de l’image animée. 

Plus d'un demi-million de togolais vaccinés

Santé

562.551 personnes avaient été vaccinées au 16 septembre 2021 (première et deuxième dose).