Les grands moyens pour préserver le Togo

03/08/2017
Les grands moyens pour préserver le Togo

André Johnson

A l’horizon 2030, le Togo espère être en mesure de restaurer au moins 80% des terres dégradées. La préservation des écosystèmes terrestres  et aquatiques est une priorité pour le ministre de l’Environnement, André Johnson.

Un programme des cibles nationales a été présenté jeudi à Lomé.

La dégradation des terres a pour origine l’infertilité des sols, l’érosion hydrique, éolienne et surtout  côtière. 

Il faut naturellement ajouter la main de l’homme et ses mauvaises pratiques en matière agricole, de pâturage non contrôlé ou d’exploitations minières non conformes.

Les mesures préconisées prévoient l’aménagement des zones forestières afin d’accroitre leur productivité et leur capacité de stockage en carbone, le reboisement et la conservation de la biodiversité, 

Cette politique nécessite d’importants moyens financiers. Le gouvernement compte demander l’aide des partenaires traditionnels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Transformation numérique : le revers de la médaille

Tech & Web

La transformation numérique a bouleversé le quotidien de nombreux Togolais. Mais de nouvelles menaces sont en plein essor.

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).