Rien de tel que les sanctions

26/07/2021
Rien de tel que les sanctions

Pollution visuelle, mais pas seulement

Particuliers, mais aussi industriels, ont pris la fâcheuse habitude de déverser les eaux usées et les déchets sur la voie publique.

"Nous allons parcourir tout le pays, aller dans certaines régions, faire des visites inopinées dans les localités et constater les irrégularités et pouvoir amender ceux qui ne veulent pas comprendre", a expliqué lundi Sani Amadou, le responsable de la Division assainissement au ministère de la Santé.

Les sanctions vont pleuvoir, a-t-il prévenu.

Ce problème récurrent pose problème à deux niveaux. D’abord sur le plan de l’hygiène, bien sûr, mais aussi environnemental. Les déchets sur la voie publique ou ceux qui obstruent les caniveaux sont la cause d’inondation, notamment dans la capitale.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.