Sécurité humaine et changement climatique

28/07/2017
Sécurité humaine et changement climatique

Une formation adaptée aux exigences en matière de climat

Le directeur exécutif du Centre scientifique de service ouest africain sur le changement climatique et l’utilisation adaptée des terres (WASCAL), Jimmy Adegoke, souhaite organiser du 19 au 21 septembre à Lomé une série de réunions consacrées aux thématiques développées par l’organisation.

Il a rencontré vendredi Nicoué Broohm, le ministre de l’Enseignement supérieur et Dodzi Kokozoko, le président de l’université de Lomé.

Créé en 2012, le WASCAL, financé par la coopération allemande, propose des formations de haut niveau dans l’ensemble des universités de la région.

Au Togo, les étudiants peuvent suivre la filière master et doctorat en ‘Sécurité humaine et changement climatique’.

Les 10 Etats partenaires du programme sont : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Niger, Nigeria, Sénégal et Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.