Une fausse bonne idée

01/07/2020
Une fausse bonne idée

Une décharge sauvage dans un quartier de la capitale

Les déchets ménagers peuvent-ils servir de protection contre les inondations ?

Certains habitants de la capitale en sont convaincus. Les ordures peuvent servir de remblais face à la montée des eaux.

Problème, ce dispositif est un facteur aggravant pour l’environnement et pour la santé.

‘Ce phénomène aura une pression sur les nappes phréatiques affectant négativement les eaux des puits et les forages dans les environs', prévient Komlan Ayité, le directeur de l’Assainissement.

En attendant une réponse appropriée de l’Etat, la population se mobilise.

Dans certains quartiers, des décharges sauvages accueillent les ordures qui sont régulièrement brûlées mélangées à du sable. Le magma obtenu est censé être un rempart contre les inondations

C’est une fausse bonne idée, assure M. Ayité.

'Cette initiative expose davantage aux inondations qu'on craignait au départ. Plus ces déchets sont présents dans le sol, plus ils empêchent sa perméabilité. La situation risque de s’aggraver’.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PCR : What else ?

Santé

A l’arrivée comme au départ de Lomé, les passagers sont tenus d’effectuer un test PCR.

Bon pour l'image

Sport

Après le football, l’opérateur TogoCom a décidé de soutenir le basket.

Des douaniers mieux protégés

Coopération

Les douaniers seront en première ligne lors de la réouverture des frontières terrestres à la population.

Akossiwa Claire Ayivon a les jeux dans la peau

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (24 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des JO de Tokyo.