Améliorer la vie locale

24/07/2019
Améliorer la vie locale

Des moyens supplémentaires au service de la population

La réintroduction de la taxe d’habitation n’est pas du goût des contribuables qui estiment jouer à chaque fois le rôle de vache à lait de l’Etat.

L’Office togolais des recettes (OTR) leur répond en expliquant que cet impôt doit permettre aux collectivités locales de disposer des moyens pour assurer une bonne gestion.

‘La taxe d’habitation est gérée par les autorités locales. Elle permettra aux nouveaux maires de développer leur commune’ explique Adoyi Essowavana, le commissaire des impôts de l'OTR.

La taxe d'habitation est un impôt local qui dépend des caractéristiques du logement, de sa localisation et de la situation personnelle des contribuables (revenus, composition du foyer...).

Elle doit être acquittée par un propriétaire, un locataire ou un occupant à titre gratuit. 

Les montants dépendent des surfaces : 2000 Fcfa par an pour un appartement d’une pièce, 6000 pour un deux pièces et 100.000 pour une villa de 600 m2.

Avec la mise en œuvre de la décentralisation, la centaine de communes créées devront utiliser cette fiscalité locale pour assurer le traitement des ordures ménagères, l’entretien des routes, de l’éclairage public ou pour construire des équipements communautaires.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les généralistes du droit réunis en université

Justice

La Chambre nationale des notaires du Togo (CNNT) a lancé mardi les travaux de sa XIIe université.

Merci docteur

Santé

L'ONG 'Aimes Afrique' a soigné gratuitement des dizaines de milliers de Togolais depuis 15 ans.

La nouvelle stratégie Afrique-UE

Coopération

Chrysoula Zacharopoulou (France, République en Marche), député européen, membre de la Commission du Développement, séjourne à Lomé.

Championnats africains de cross-country au Togo

Sport

Le Togo accueillera prochainement les championnats africains de cross-country.