Blanchiment : soutien du FMI

13/03/2010
Blanchiment : soutien du FMI

Le Fonds monétaire international a annoncé samedi qu’il allait aider 16 pays africains, dont le Togo, à lutter contre le blanchiment et le trafic d’or et de diamants qui servent à financer le terrorisme.
Cette assistance prendra la forme d’un appui technique et de séminaires.
« Depuis quelques années, des rapports ont révélé l’existence de liens entre le commerce des métaux précieux, le flux d’argent sale, la corruption et le trafic de drogue », souligne le FMI.
La première étape de cette coopération est la tenue à Tunis la semaine prochaine d’un atelier de formation destinés à six pays d’Afrique de l’Ouest, parmi lesquels le Togo, co-organisé par la BAD et les services juridiques du Fonds
Un séminaire de même nature sera organisé au mois de juin, toujours à tunis, mais cette fois à l’intention des Etats d’Afrique anglophone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).