Création d'une unité de super douaniers

21/01/2019
Création d'une unité de super douaniers

Entraînement rigoureux

L’office togolais des recettes (OTR, fusion de la douane et des impôts) a créé une Unité spéciale d’intervention douanière (USID). 

La première promotion composée de 33 fonctionnaires vient d’achever une formation de 9 semaines.

Au premier plan, Kodzo Tépé Adédzé, le Commissaire général de l’OTR

Ces super-douaniers sont formés au combat à la protection des VIP, à l’escorte et au convoyage. Des missions à risques.

Ces experts devront lutter contre les trafics en tous genres, la contrebande, l’explosion de la contrefaçon. Un travail qui les exposent à des menaces quotidiennes.

La demande d’intervention s’est fortement accrue pour les gardes-frontières et les autorités d’enquête douanières. Les enquêtes sont devenues plus complexes et plus gourmandes en personnel.

Le groupe d'intervention aura les mains libres pour intervenir ponctuellement dans des actions spéciales ciblées.

Mobile et armée, la formation spéciale effectuera des tâches de police de sécurité. Elle aidera les enquêteurs lors d'interventions et d'arrestations présentant un grand danger potentiel et apportera son soutien à des observations de longue durée ou géographiquement difficiles à réaliser.

'Ces dernières années, la contrebande a pris de plus en plus la forme d’une criminalité organisée et les délits sont de plus en plus graves', explique le Commissaire général de l'OTR, Kodzo Tépé Adédzé, pour justifier de la création de cette task force.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.