Il existe une volonté politique

12/07/2020
Il existe une volonté politique

Traiter le mal à la racine

La corruption est un obstacle au développement. Mais comment y mettre un terme ou, à défaut, réduire son poids ?

Le Togo s’est engagé à traiter le mal à la racine. Un engagement pris par Faure Gnassingbé lors de sa campagne électorale en février dernier.

Les pouvoirs publics ont créé une institution dédiée.

La Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) est chargée de mener ce difficile combat.

‘Nous sommes très heureux de constater qu’il existe une véritable volonté politique’, souligne Essohana Wiyao, le président de l’institution.

L’objectif est de lutter contre l’impunité et d’adopter le principe de la tolérance zéro. Tous les dossiers 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solidaire du Liban

Société

L’opérateur Moov Togo a décidé de baisser de 50% le prix des appels vers le Liban.

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19. 

Si tout va bien

Sport

La saison de football pourrait reprendre début octobre, mais le conditionnel est de mise. 

Gracias de nuevo

Coopération

La ‘brigade médicale ‘ cubaine, dirigée par le Dr Miguel Gomez Cruz, a quitté Lomé mercredi après 4 mois d’une mission anti-covid au Togo.