L'inclusion financière va se digitaliser

30/11/2018
L'inclusion financière va se digitaliser

Kossi Tenou

Depuis lundi se déroule au Togo la Semaine de l’inclusion financière organisée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Un événement ponctué par de nombreuses conférences.

Vendredi lors d’une session thématique à l’université de Lomé, le directeur pour le Togo de la Banque a souligné que le succès de l’inclusion financière reposait en partie sur la digitalisation des services.

"Si la promotion de l’inclusion financière est encore confronté à des obstacles, la finance numérique peut être un atout pour les surmonter’, a déclaré Kossi Tenou.

Le directeur général d’Ecobank Togo, Mamady Diakité, a révélé que 60% des agriculteurs, 56% de femmes et 80% de PME/PMI dans l’informel en Afrique n’avaient pas accès aux services financiers.

‘Le coût élevé des services réservés aux clients, les difficultés d’évaluation des risques, l’offre d’une gamme de produits très limitée et des exigences règlementaires sont entre autres, les principaux obstacles à l’inclusion financière", note-il ajoutant que "la finance digitale reste une porte de sortie de l’exclusion financière’, a-t-il déclaré.

C’est en cela que les banques en lignes ou les paiements mobiles peut jouer un rôle déterminant.

‘Le numérique offre un accès facile aux services financiers, un accès moins onéreux aux crédits, une épargne et la possibilité d’obtenir des prêts plus facilement, une sécurité des transactions commerciales’, a expliqué M. Diakite.

Les banques commerciales togolaises ou celles implantées dans le pays développent leur gamme de services numériques et de banque en ligne. Idem pour les opérateurs téléphoniques.

Les instituts de micro finance (IMF) sont encore peu présents dans le secteur.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.