L'inclusion financière va se digitaliser

30/11/2018
L'inclusion financière va se digitaliser

Kossi Tenou

Depuis lundi se déroule au Togo la Semaine de l’inclusion financière organisée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Un événement ponctué par de nombreuses conférences.

Vendredi lors d’une session thématique à l’université de Lomé, le directeur pour le Togo de la Banque a souligné que le succès de l’inclusion financière reposait en partie sur la digitalisation des services.

"Si la promotion de l’inclusion financière est encore confronté à des obstacles, la finance numérique peut être un atout pour les surmonter’, a déclaré Kossi Tenou.

Le directeur général d’Ecobank Togo, Mamady Diakité, a révélé que 60% des agriculteurs, 56% de femmes et 80% de PME/PMI dans l’informel en Afrique n’avaient pas accès aux services financiers.

‘Le coût élevé des services réservés aux clients, les difficultés d’évaluation des risques, l’offre d’une gamme de produits très limitée et des exigences règlementaires sont entre autres, les principaux obstacles à l’inclusion financière", note-il ajoutant que "la finance digitale reste une porte de sortie de l’exclusion financière’, a-t-il déclaré.

C’est en cela que les banques en lignes ou les paiements mobiles peut jouer un rôle déterminant.

‘Le numérique offre un accès facile aux services financiers, un accès moins onéreux aux crédits, une épargne et la possibilité d’obtenir des prêts plus facilement, une sécurité des transactions commerciales’, a expliqué M. Diakite.

Les banques commerciales togolaises ou celles implantées dans le pays développent leur gamme de services numériques et de banque en ligne. Idem pour les opérateurs téléphoniques.

Les instituts de micro finance (IMF) sont encore peu présents dans le secteur.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.