Le NASDAQ fournit son expertise à la BRVM

07/03/2019
Le NASDAQ fournit son expertise à la BRVM

Kossi Félix Edoh Amenounve mercredi au NASDAQ

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), commune aux 8 pays de l’UEMOA, va utiliser le logiciel de surveillance ‘Smarts’ pour analyser les modèles et les tendances et signaler les comportements anormaux.

Cette technologie a été développée et est utilisée par le NASDAQ, deuxième plus important marché d’actions des Etats-Unis en volume traité, derrière le New York Stock Exchange.

L’accord a été signé mercredi entre le Togolais Kossi Félix Edoh Amenounve et Lars Ottersgård, vice-président du NASDAQ et directeur des technologies.

Ce système de surveillance du marché financier de l’UEMOA renforce la crédibilité de la place boursière régionale ouest-africaine caractérisée par son dynamisme et son innovation.

Kossi Félix Edoh Amenounve et Lars Ottersgård mercredi à New York

Au fur et à mesure que le marché se développe, la BRVM se doit d’être plus attractive pour les investisseurs, aussi bien locaux qu’internationaux. Pour cela, la Bourse doit renforcer les fondements d’un très haut niveau d’intégrité.

Créateur du premier marché boursier électronique au monde, la technologie NASDAQ alimente plus de 100 marchés dans 50 pays. NASDAQ héberge environ 4 000 inscriptions totales d’une valeur d’environ 15 milliards de dollars.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.