Le budget 2009 devrait être adopté mercredi

16/12/2008
Le budget 2009 devrait être adopté mercredi

La commission des Finances de l'Assemblée nationale présentera son rapport mercredi en séance plénière. Il sera suivi du vote de la loi des finances 2009. Le gouvernement a adopté mi-novembre un projet de loi en hausse de plus de 12% par rapport à 2008. Selon ce projet, les dépenses sont estimées à 344,7 milliards de francs CFA contre 307,6 mds FCFA en 2008, soit une hausse d'environ 37,1 mds FCFA.

Cette loi de finances table sur des recettes de 302,9 mds FCFA contre 265,2 mds FCFA en 2008, d'où un besoin de financement 41,8 mds FCFA."C'est un budget à caractère social qui permettra également à l'Etat de faire face à une partie de sa dette intérieure", estimée à plus de 300 mds FCFA , assure-t-on du côté du ministère des l'Economie et des Finances.

"Ce document traduit également l'engagement du gouvernement à promouvoir une croissance économique durable", indique-on également.

Privée d'aide substantielle des principaux bailleurs de fonds pendant près de quinze années, le Togo souffre d'une croissance en berne par rapport à ses voisins.

Négative entre 2001 et 2002, elle n'a pas atteint la barre des 2% entre 2004 et 2006, selon les principaux indicateurs macroéconomiques publiés en avril par l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.