Les pays de l'UEMOA à l'abri des turbulences

23/10/2008
Les pays de l'UEMOA à l'abri des turbulences

Le gouverneur de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a estimé mercredi à Ouagadougou que les huit pays membres de l'UEMOA ayant en partage le franc CFA étaient "pour l'instant à l'abri des turbulences liées à la crise financière internationale". "L'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) "est pour l'instant à l'abri des turbulences liées à la crise financière internationale, en raison de la solidité de son système financier et des règles régissant la gestion des réserves", a déclaré Philippe-Henry Dacoury-Tabley.

Le gouverneur de la BCEAO s'exprimait lors d'une conférence de presse, en marge d'une rencontre avec le chef de l'Etat burkinabé Blaise Compaoré.Selon lui, les "conséquences directes" de la crise financière pour les pays membres seront "globalement faibles", parce que "les banques de l'UEMOA ne sont pas engagées sur les crédits à risques qui sont à l'origine de la crise".

De plus, "les avoirs des banques auprès d'institutions financières étrangères restent dans l'ensemble modestes, encore plus ceux qui pourraient être détenus auprès d'institutions financières en difficulté", a-t-il ajouté.

En photo : le siège de la BCEAO à Dakar

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'AFD et Proparco en mode riposte

Développement

La pandémie de covid 19 impacte l’Afrique, engendrant des crises sanitaire, sociale et économique inédites. 

Zoom sur le Togo

Tech & Web

Connaître l’histoire du Togo, s’informer en temps réel, trouver des offres d’emploi et des infos pratiques.

Les éléments se déchaînent

Environnement

Le Préfet maritime, Néyo Takougnadi, a mis en garde la population contre les risques engendrées par une mer violente dans les 3 mois à venir.

Une justice pour tous est un gage de bonne santé démocratique

Justice

Le Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ) arrive à son terme cette année.