Rupture avec l’approche classique

25/07/2017
Rupture avec l’approche classique

Croissance économique plus inclusive

La Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé mardi un appui de 5,3 milliards de Fcfa à Orabank pour aider au financement des PME et des projets portés par de jeunes entrepreneurs.

L’accord a été signé par le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya rt le représentant de la BAD au Togo, Serge N’Guessan.

Cette convention s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP).

Les fonds serviront à financer les institutions de microfinance qui, à leur tour aideront 700 jeunes entrepreneurs, 1 000 groupements de producteurs/éleveurs et 200 femmes issues des villages ruraux et vulnérables.

Les PME bénéficiaires seront financées par ORABANK.

La banque a été retenue au terme d’un appel d’offre international. 

‘L’innovation de ce mécanisme est basée sur la rupture avec l’approche classique de financement du secteur agricole, car il intègre un nombre de facteurs véhiculés par les principe de chaîne de valeur agricole et de clusters agro industriels, base de la stratégie des filières ciblées que sont la production de maïs, de soja, de manioc, de volaille et des petits ruminants’, a expliqué Victoire Tomégah Dogbé, la du Développement à la base.

Le PAEIJ-SP vise à contribuer à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs porteurs. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).