Technologies disruptives et marché financier

21/12/2018
Technologies disruptives et marché financier

William Têtê Amouh et Edoh Kossi Amenounve vendredi à Abidjan

Les gagnants du concours ‘BRVM Fintech Innovation Challenge’ ont reçu leur prix vendredi à Abidjan, siège de la Bourse régionale de l’UEMOA.

Parmi les lauréats, il y a un Togolais, William Têtê Amouh (21 ans), ; qui développe une solution de paiement mobile sans contact baptisée ChapChap. Elle est parfaitement adaptée aux petites dépenses éliminant les problèmes de monnaie. 

Il a 12 mois pour concrétiser son projet et créer ensuite sa startup. Il bénéficiera de l’accompagnement de la BRVM Fintech Lab.

Ce concours est une initiative continentale de développement et de promotion de l’innovation en finance.

Avec les évolutions récentes des technologies disruptives telles que la Blockchain, le Big Data, l’intelligence artificielle, les métiers de la finance connaissent des mutations profondes et une remise en cause de leurs modèles de fonctionnement. Les acteurs doivent passer d’un rôle de fournisseurs de produits et services à celui de catalyseurs. 

A travers la mise en place d’un laboratoire des technologies numériques, la BRVM, dirigée par le Togolais Edoh Kossi Amenounve, souhaite jouer sa partition dans le système financier sous régional en matière d’innovation et d’’anticipation.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sable fin et déchets

Environnement

La magnifique plage de Lomé ressemble à un dépotoir. Les premiers responsables sont les habitants eux-mêmes. 

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.