LCF et TVT à Discop Africa

03/12/2008
LCF et TVT à Discop Africa

Deux chaînes de télévision togolaises participeront en février prochain au premier salon « Discop africa » qui se tient à Dakar au Sénégal. « Cet évènement est destiné à réunir programmateurs, producteurs, distributeurs de contenu, annonceurs TV et agences de publicité, ayant en commun l'envie de faire évoluer le paysage audiovisuel africain », explique Patrick Jucaud, le directeur général dont la société organise deux autres rencontres professionnelles ; l'une à Budapest pour les diffuseurs des pays de l'Est et l'autre à Las Vegas (Natpe) pour les professionnels d'Amérique du Nord et du sud.

Discop Africa accueillera deux chaînes du Togo, « La chaîne de futur » (LCF) et le diffuseur public, TVT.Plus de 300 participants sont attendus à Dakar du 25 au 27 février 2009. Republicoftogo.com est partenaire du salon.

La plupart des TV africaines, publiques et privées, seront présentes pour y vendre ou acheter des programmes, échanger avec les agences de publicité internationales et participer à des débats consacrés au marché publicitaire, à l'aide apportée par les partenaires étrangers aux télévisions publiques ou à l'avenir des chaînes payantes sur le continent.

Distributeurs et producteurs africains, mais également européens, américains et asiatiques sont attendus à Discop Africa.

Visiter le site

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La surveillance passe par la coopération

Coopération

Assurer un contrôle sanitaire aux frontières n'est pas une mince affaire.

Pas la peine d'infecter toute une équipe

Sport

Le match opposant le Togo aux Comores dans le cadre des éliminatoires de la CAN est prévu le 25 mars aux Comores.

Fournisseurs exclusifs

Développement

Plus de 1.000 écoles devraient être dotées de cantines gratuites pour les plus petits. Avec des produits locaux.

Questionnement sur le sens de la vie

Culture

Thierry Tomety expose ses tableaux jusqu'au 7 mars prochain à l'hôtel Onomo de Lomé.