2010 n'est plus si loin

21/01/2009
2010 n'est plus si loin

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a achevé mardi à Tsévié une tournée dans le pays qui l'a conduit à Sokodé, Atakpamé, Kara, et Dapaong. L'occasion de recevoir les vŒux des populations, d'expliquer les grands axes de la politique gouvernementale en matière de santé, d'éducation ou de développement économique. Un road show destiné aussi à labourer le terrain à un an des élections présidentielles.

Il n'aura pas échappé aux observateurs de la vie politique que Faure Gnassingbé a clairement fait référence, au moins à deux reprises, à cette échéance.A Dapaong lundi, le chef de l'Etat s'est adressé aux habitants qui venaient de lui remettre une contribution de 500.000 Fcfa destinée au paiement d'une partie de la caution du candidat pour leur dire : « Ce geste-là seul me prouve qu'en 2010, ici dans les Savanes, je sais, vous savez, qui arrivera en tête »,

Mardi à Tsévié, Faure est revenu sur ce thème. « L'élection est un moment où nous débattons des grands choix qui se présentent à notre pays et où les leaders politiques acceptent de se soumettre au jugement du peuple togolais ; voilà ce que moi j'entends par élection et voilà ce qui va se passer en 2010 », a-t-il déclaré.

La présidentielle devrait se dérouler au cours de l'année 2010.

« La préoccupation principale du président à l'heure actuelle est de s'assurer de la mise en Œuvre de la politique de réforme. La relance économique est sa priorité », explique l'un de ses conseillers. Une façon de dire que la campagne électorale n'est pas encore ouverte.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.