Affrontements à Lomé

08/12/2018
Affrontements à Lomé

Heurts entre la police et des manifestants

Des incidents violents ont été signalés dans plusieurs quartiers de Lomé samedi lors de manifestations de l’opposition, interdites par les autorités.

Un dispositif de sécurité conséquent avait été déployé pour éviter les débordements.

Les affrontements les plus violents se sont déroulés à Agoé avec les scènes habituelles de jets de pierre contre les forces de l'ordre et des répliques avec des gaz lacrymogènes.

Des sympathisants du PNP seraient à l'origine des troubles, selon des témoins.

Selon les informations communiquées en soirée par le ministère de la Sécurité, le bilan de la journée est de 2 morts, 4 policiers blessés et 28 manifestants interpellés.

La campagne électorale s’est ouverte le 4 décembre et les rassemblements comme ceux initiés par la coalition de l’opposition (C14) n’ont pas reçu le feu vert du ministère de la Sécurité en raison des risques de troubles à l’ordre public qu’ils pourraient générer.

La C14 a décidé de boycotter le scrutin législatif du 20 décembre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.