Affrontements à Lomé

08/12/2018
Affrontements à Lomé

Heurts entre la police et des manifestants

Des incidents violents ont été signalés dans plusieurs quartiers de Lomé samedi lors de manifestations de l’opposition, interdites par les autorités.

Un dispositif de sécurité conséquent avait été déployé pour éviter les débordements.

Les affrontements les plus violents se sont déroulés à Agoé avec les scènes habituelles de jets de pierre contre les forces de l'ordre et des répliques avec des gaz lacrymogènes.

Des sympathisants du PNP seraient à l'origine des troubles, selon des témoins.

Selon les informations communiquées en soirée par le ministère de la Sécurité, le bilan de la journée est de 2 morts, 4 policiers blessés et 28 manifestants interpellés.

La campagne électorale s’est ouverte le 4 décembre et les rassemblements comme ceux initiés par la coalition de l’opposition (C14) n’ont pas reçu le feu vert du ministère de la Sécurité en raison des risques de troubles à l’ordre public qu’ils pourraient générer.

La C14 a décidé de boycotter le scrutin législatif du 20 décembre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.

La maîtrise de l’eau comme vecteur de développement

Développement

En Afrique de l’Ouest comme ailleurs, un élément essentiel de toute démarche sérieuse de développement durable se trouve dans la maîtrise humaine des ressources en eau.