Assoli en révolte contre Gilchrist Olympio

03/11/2009
Assoli en révolte contre Gilchrist Olympio

Lors de son intervention sur RFI il y a quelques semaines, le leader de l'union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio, avait qualifié la préfecture d'Assoli de « petit village au nord du pays ». Les forces vives de la préfecture viennent de lui adresser une lettre dans laquelle elles s'étonnent de cette « confusion » « indigne d'un leader qui prétend diriger le Togo dans 4 mois ».

Les populations d'Assoli rappellent dans leur lettre que « s'il y a  une préfecture dont le président de l'UFC devrait se souvenir le plus, c'est bien la préfecture d'Assoli, car le 5 mai 1992, plusieurs fils de notre préfecture qui l'accompagnaient ont perdu la vie dans l'attentat de Soudou, et c'est grâce à la mobilisation des populations de cette préfecture dont il demeure ingrat qu'il a eu la vie sauve ».« Tous les fils dignes d'Assoli demandent à Gilchrist Olympio face à cette ingratitude et ces insultes de ne pas mettre les pieds de ce ++petit village++ où il a tant fait de victimes.

« Que Gilchrist Olympio nous dise s'il est vraiment togolais, de quel  petit village  il est originaire ?

Dans la même lettre, les populations demandent au patron de l'UFC de ne pas transformer la préfecture en un volcan à la veille des élections présidentielles que le chef de l'Etat souhaite « pacifique, transparentes et démocratiques ».

Gilchrist Olympio a annoncé qu'il se présenterait à l'élection présidentielle prévue début 2010 au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.