Bodjona : « 2010 sera juste, transparente, équitable et non violente »

14/05/2009
Bodjona : « 2010 sera juste, transparente, équitable et non violente »

Le centre régional des nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) et le Haut commissariat des nations unies aux droits de l'homme (HCDH) organisent depuis mercredi à Lomé un atelier consacré à un sujet sensible : la sécurisation des élections en Afrique. Question d'actualité pour le Togo qui organisera une élection présidentielle en 2010. En ouvrant les travaux, Said Jinnit, le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu pour l'Afrique de l'Ouest, a appelé le gouvernement et les acteurs politiques à organiser une élection transparente en 2010.

« Nous y sommes prêts » lui a répondu Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale.« L'élection présidentielle de 2010 est un rendez-vous capital pour notre pays. Le souhait du président de la république et de tous les Togolais est d'en faire une élection juste, transparente, équitable et non violente », a déclaré M. Bodjona.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Toujours là quand il le faut

Coopération

L’UE veut privilégier les projets intégrant le principe d’une croissance inclusive.

Les nouvelles ambitions de l'Institut français

Culture

L’Institut Français du Togo se modernise en profondeur pour mieux accueillir le public.

Trafic aérien : efficacité relative des tests PCR

Santé

Des tests de diagnostic PCR et même peut être salivaires seront exigés pour se rendre au Togo.

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.