Bodjona : « 2010 sera juste, transparente, équitable et non violente »

14/05/2009
Bodjona : « 2010 sera juste, transparente, équitable et non violente »

Le centre régional des nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) et le Haut commissariat des nations unies aux droits de l'homme (HCDH) organisent depuis mercredi à Lomé un atelier consacré à un sujet sensible : la sécurisation des élections en Afrique. Question d'actualité pour le Togo qui organisera une élection présidentielle en 2010. En ouvrant les travaux, Said Jinnit, le représentant spécial du secrétaire général de l'Onu pour l'Afrique de l'Ouest, a appelé le gouvernement et les acteurs politiques à organiser une élection transparente en 2010.

« Nous y sommes prêts » lui a répondu Pascal Bodjona, le ministre de l'Administration territoriale.« L'élection présidentielle de 2010 est un rendez-vous capital pour notre pays. Le souhait du président de la république et de tous les Togolais est d'en faire une élection juste, transparente, équitable et non violente », a déclaré M. Bodjona.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.