Bonfoh met les choses au clair

26/09/2012
Bonfoh met les choses au clair

Le président de l’Assemblée nationale du Togo, Abass Bonfoh (photo), a réagit mercredi après la publication d’informations de presse faisant état de sa prochaine inculpation dans l’affaire d’escroquerie dont a été victime un ressortissant émirati.

«Je suis totalement étranger à cette affaire. Elle ne me concerne ni de près, ni de loin. La justice doit laisser éclater la vérité. J’ai  reçu Abbas Youssef en audience comme de nombreuses autres personnes et à la fin, il y a eu une séance photo. C’est tout », a expliqué M. Bonfoh.

«Les rumeurs font état de ce j’aurai reçu 300 millions de Fcfa et d’autres cadeaux de l’Emirati, Abbas Al Youssef. Tout ceci est faux. Si la justice me convoque, j’y répondrai, mais en dehors de ça, je ne sais rien de cette affaire d’escroquerie », a encore déclaré le président de l’AN.

M. Bonfoh a enfin rappelé qu’il s’agissait d’ « une une affaire de droit commun qui ne regarde ni l’exécutif ni le législatif. C'est à la justice de faire son travail", a-t-il martelé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.