Création d'un parti «ni-ni»

30/03/2007
Création d'un parti «ni-ni»

L'ancien ministre togolais de la Communication, Atsutsè Kokouvi Agbobli vient de créer le « Mouvement pour le développement national » (Modena) qu'il lancera officiellement le 21 avril. Cette formation milite pour le « ni-ni », ni le RPT, ni l'UFC.

M. Agbobli, historien, politologue et journaliste, a justifié son choix par le besoin de « clarté » du paysage politique « pris en otage par deux courants, l'un arrimé à l'armée et l'autre aux considérations crypto-personnelles de son leader » (Atsutsè Kokouvi Agbobli fait référence à Gilchrist Olympio, le chef de l'UFC, ndlr).Cette nouvelle formation a annoncé qu'elle présenterait des candidats aux prochaines élections légilatives.

En Afrique, le Togo détient la palme en ce qui concerne le nombre de partis politiques. Quatre grandes formations dominent la vie politique avec à côté de petites organisations qui se réactivent régulièrement à l'approche de scrutins.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

Culture

La Semaine nationale du cinéma togolais se déroule jusqu’au 28 novembre.

UFOA-B : le Bénin hérite des qualificatifs

Sport

Le Togo affrontera le Burkina-Faso et le Niger au Bénin dans le cadre des qualifications à l'UFOA-B.

Les opérateurs contraints d'appliquer un tarif unifié

Tech & Web

Sermonnés il y a quelques jours par l’ARCEP, les deux opérateurs mobile togolais ont décidé de revenir à des pratiques plus orthodoxes.

Nouvelle identité visuelle

Tech & Web

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a un nouveau logo.