Dammipi Noupokou : La gestion de l'OTP fut un désastre

20/11/2008
Dammipi Noupokou : La gestion de l'OTP fut un désastre

C'était le jour des questions orales, jeudi à l'Assemblée. Les députés ont longuement interrogé le ministre des Mines, de l'Energie et de l'Eau, Dammipi Noupokou, sur la gestion de l'ex-OTP (Office togolais des phosphates), devenu Société Nouvelle des Phosphates Togolais(SNPT). Les élus ont souhaité que le responsable gouvernemental fasse le point sur les différentes phases qui ont conduit à la liquidation puis à la dissolution l'OTP, de l'IFG et à la création aujourd'hui de la SNPT.

Le Ministre a fait un exposé qui met en lumière la gestion pour le moins opaque qui a prévalu à l'OTP pendant des années (pas de comptabilité, pas de rapport d'activités, des contrats complaisants, etc…). Une situation qui a contribué à faire sombrer ce qui fut le fleuron de l'économie au Togo.Dammipi Noupokou a insisté sur la volonté des autorités de redynamiser le secteur des phosphates.

La SNPT, qui a commencé effectivement ses activités le 1er août 2008, a déjà porté le prix de vente à 350 dollars la tonne

De nombreux députés ont exprimé leur satisfaction après cette séance de clarification.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Appels dans le vide

Environnement

Avec des caniveaux utilisés comme dépotoirs, la fin des inondation n'est pas pour demain.

Le championnat se jouera dans deux zones

Sport

Les clubs de première division vont recevoir chacun 8 millions de Fcfa à titre de subvention annuelle.

L'eau potable pour tous

Développement

Le taux de couverture à l’eau potable devrait passer à 85% dans la région de Kara et des Savanes.

Un espace de démocratie de proximité

Coopération

L'ambassadrice de France à Lomé a entamé lundi une tournée des communes. Première étape à Atakpamé.