Dépolitiser le débat local

19/07/2019
Dépolitiser le débat local

L'affiche de remerciements d'Essivi Mimi Bossou Soédjédé après sa victoire

Les candidats indépendants ont réalisé une belle percée lors des législatives du 30 juin dernier.

L’enjeu local a incité les électeurs à porter leurs suffrages sur des personnalités de terrain, connus et sans étiquettes. 

Pas forcément une bonne nouvelle pour les partis traditionnels.

Certains nouveaux élus, comme Essivi Mimi Bossou Soédjédé élue dans le Golfe 5, invite ses collègues à surmonter les clivages politiques pour permettre une gestion efficace des nouvelles communes.

‘Nous sommes des conseillers pour toute une commune et pas pour son parti. Le combat politique ne doit pas prendre le dessus sur l’intérêt supérieur des populations', explique-t-elle.

Pour cette élue, la dépolitisation du débat local est un impératif. Un point de vue partagé par de nombreux responsables locaux.

Les maires de la centaine de nouvelle commune seront élus dans un délai de 60 jours.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Débuts poussifs à Rabat

Sport

Une cinquantaine de sportifs togolais participent aux Jeux africains de Rabat (19-31 août).

77 sièges à pourvoir

Diaspora

488 candidats sont candidats aux élections du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur.

Immersion au Camp des Loges

Sport

Les deux lauréats du concours ‘graines du Togo’, destiné à faire émerger les jeunes talents du foot togolais, sont actuellement en France.

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.