Faure ouvre le sommet de l'Idef

17/11/2008
Faure ouvre le sommet de l'Idef

Le Président de la République Faure Gnassingbé a inauguré lundi matin, les travaux du 31e congrès de l'institut de droit d'expression et d'inspiration française (Idef). Devant plus de cent cinquante délégués venus de 40 pays membres, le Chef de l'Etat a réaffirmé les convictions du Togo sur le rôle du droit dans la vie d'une nation.

"Le Togo se réjouit de vous accueillir pour cet important congrès. Notre pays veut faire du droit un outil de développement et un instrument d'affermissement des relations entre citoyens" a déclaré Faure Gnassingbé. Il a par ailleurs fait remarquer que plusieurs thèmes qui seront débattus au cours du congrès correspondent aux  aspirations du Togo qui s'est engagé dans un vaste programme de réforme et de modernisation de la justice.

Christine de Souches, représentante d'Abdou Diouf, secrétaire général de l'Organisation de la Francophonie, Barthélémy Barcadal secrétaire généra de l'Idef-international et Christophe Guilloteau, représentant personnel du Président français Nicolas Sarkozy, se sont succédés à la tribune pour féliciter le Togo pour son implication dans l'organisation du ce congrès.

Les intervenants ont également souligné les succès enregistrés par le pays sur le plan des réformes politiques et économiques.

En photo : le président Faure Gnassingbé arrive lundi matin au Palais des congrès de Lomé pour l'ouverture du sommet

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asko domine le championnat

Sport

La 17e journée du championnat de première division s’est déroulée mercredi.

Le digital est au coeur du développement

Tech & Web

Les nouvelles technologies sont un accélérateur de développement. Des dizaines d’études publiées sur le sujet confirment cette tendance.

La Chine promet son aide

Santé

Il est indéniable que l’apparition brutale de l’épidémie covid-19 hors de Chine change la donne.

L'aéroport de Lomé se tient prêt

Santé

L’aéroport international de Lomé fait l’objet d’un suivi extrêmement rigoureux face à la menace que représente le covid-19.